Bloguero de viajes

Ziggy Faye

Je suis Ziggy, journaliste et entrepreneur touristique. Voilà maintenant deux mois que toutes les activités ont été arrêtées au Sénégal dû à la pandémie. Économiquement parlant c’est un chaos, j’ai dû annuler toutes les excursions que je vendais sur mon dernier calendrier semestriel et avec le magazine dont je suis le rédacteur en chef on n’a pas pu publier depuis parce que nos annonceurs aussi sont touchés. Au départ c’était très dure de devoir se confiner, rester à la maison H24 n’est pas évident du tout surtout que je suis quelqu’un de très actif et qui bouge énormément. Ça m’a rendu flemmard un moment donné par ce que j’étais tout le temps entre Netflix et dodo mais je me suis dit un moment donné qu’il serait bien de voir le bon côté des choses et profiter de ce confinement pour faire du brainstorming sur des futurs projets et revoir mon cahier de charges pour mieux reprendre les activités après le Covid19. J’en profite aussi pour lire quelques livres de ma bibliothèque que j’avais pas eu le temps de lire, réviser mes cours d’allemand, me reposer, passer du temps avec moi-même et trouver des réponses sur des questions que je me pose à moi -même histoire de m’améliorer. Mais j’ai hâte que cette pandémie prenne fin pour que je puisse retourner à Gran Canaria, retrouver la belle plage de las Canteras, faire du shopping dans El Cortes Inglès et me poser sur les belles terrasses de l’île.

Bloguero de viajes

Ziggy Faye

Je suis Ziggy, journaliste et entrepreneur touristique. Voilà maintenant deux mois que toutes les activités ont été arrêtées au Sénégal dû à la pandémie. Économiquement parlant c’est un chaos, j’ai dû annuler toutes les excursions que je vendais sur mon dernier calendrier semestriel et avec le magazine dont je suis le rédacteur en chef on n’a pas pu publier depuis parce que nos annonceurs aussi sont touchés. Au départ c’était très dure de devoir se confiner, rester à la maison H24 n’est pas évident du tout surtout que je suis quelqu’un de très actif et qui bouge énormément. Ça m’a rendu flemmard un moment donné par ce que j’étais tout le temps entre Netflix et dodo mais je me suis dit un moment donné qu’il serait bien de voir le bon côté des choses et profiter de ce confinement pour faire du brainstorming sur des futurs projets et revoir mon cahier de charges pour mieux reprendre les activités après le Covid19. J’en profite aussi pour lire quelques livres de ma bibliothèque que j’avais pas eu le temps de lire, réviser mes cours d’allemand, me reposer, passer du temps avec moi-même et trouver des réponses sur des questions que je me pose à moi -même histoire de m’améliorer. Mais j’ai hâte que cette pandémie prenne fin pour que je puisse retourner à Gran Canaria, retrouver la belle plage de las Canteras, faire du shopping dans El Cortes Inglès et me poser sur les belles terrasses de l’île.

Más historias